Coucou tout le monde ! Aujourd’hui pour ce premier article, nous allons parler de Drifters !

Si vous trouvez l’article trop long, la version vidéo, plus light est ici :

Drifters

Drifters, c’est d’abord un manga débuté en 2010 par Kōta Hirano, aussi auteur de Hellsing.

L’histoire, la voici :

« Toyohisa Shimazu, jeune samurai participant à la bataille de Sekigahara, à l’époque du Japon féodal, se retrouve soudain plongé dans un autre monde. Rapidement, il découvre que plusieurs autres guerriers renommés ont dérivé dans cette dimension. Le jeune homme se retrouve plongé dans une guerre sans merci dont il ignore encore les tenants et les aboutissants, guerre qu’il doit mener aux côtés de deux célèbres figures historiques japonaises, Oda Nobunaga et Yoichi Nasu, avant d’être rejoint par d’autres combattants et stratèges issus de diverses époques. »
Source : Wikipedia

Je me suis permis de modifier le résumé pour ne pas spoiler certains personnages.(À LA FIN TOYOHISA IL)*PAF!*. Tais-toi, en plus, l’anime n’est pas encore fini.

L’anime a un staff plutôt intéressant quand on regarde :

  • Suzuki Kenichi : Directeur exécutif (Il a aussi travaillé sur certains épisodes d’Hellsing Ultimate).
  • Ueda Yasuyuki : Producteur (qui a également travaillé sur Ergo Proxy, Hellsing).
  • Yousuke Kuroda : Script (Il a aussi été chargé du script sur High School Of The Dead).

L’anime est donc géré par un staff qui a déjà travaillé sur une œuvre du même auteur (Hellsing), et ça se voit !

Et si on commençait la critique maintenant ?

Oda Nobunaga Drifters

Le scénario :

Ma première impression était un peu bizarre, d’un côté je trouvais le concept de regrouper des stratèges de l’histoire dans un univers médiéval fantastique vraiment bien, et de l’autre, j’avais un peu peur de trouver un anime qui ne creuse pas l’importance des personnages, et qui au final ne leur donne pas l’importance qu’il devrait avoir.

Et après avoir regardé, eh bien je dois dire que le pari est réussi ! L’histoire est très vite posée, sans être expédiée de manière brute, on a le temps de comprendre la globalité, c’est agréable. L’ambiance est au sérieux, avec un rythme réussi, on ne s’ennuie pas.

Les personnages :

Ici, on peut parler de qualité, mais aussi de défaut…(Tu peux pas choisir toi hein?…)

En effet, on parle de personnages historiques, notamment japonais, et ça peut être un frein à l’anime, car les relations que possèdent les personnages sont basés sur leurs histoires respectives, et on connaît pas tous la période Sengoku ou même le nom d’Oda. Si vous ne connaissez pas, vous risquez de passer à côté de certains dialogues(ce qui m’est arrivé pour certains).

Mais dans un sens, c’est aussi une qualité, car les personnages sont développés, on comprend leur relations, sans avoir forcément besoin de connaître l’histoire du Japon sur le bout des doigts ! Ils sont attachants, charismatiques…(Ok on a compris tu les adores, moi perso, je suis déçu pour Yoichi…).

Yoichi Drifters

Si vous êtes comme moi, vous allez adorer ce personnage, vraiment.

(Bon, là c’est le moment où tu vas parler animation c’est ça ?)

Ouais, c’est ça, enfin, je vais essayer !

(T’y arriveras pas, t’es nul/20)

Qui ne tente rien n’a rien !

L’animation :

Bien, passons à la partie la plus… tendue pour moi ! (Dis tout de suite que t’es nul, au moins les gens iront pas gâcher leur temps !)

JE T’AI DIS DE TE TAIRE TOI.

Le Chara-Design :

1466195461710Comme c’est le premier article, je vais définir ce qu’est le chara-Design, je suis actuellement en train de rédiger un article concernant tous les termes techniques que je pourrais être amené à dire dans mes critiques, donc ici, ça sera bref.

Le character-Design, c’est comme son nom l’indique,  c’est comment sera le personnage, du point de vue visuel mais aussi psychologique ! (Ah oui, tu es bref dis donc…)

*Envoie voler Weeb-Kun par la fenêtre*

Le chara-design de Drifters est, pour moi, réussi, comme dis plus haut, les personnages sont charismatiques, attachants. Leurs designs sont tous superbes, ils sont tous marqués, on les différencie facilement, ce qui aide à se souvenir de qui est qui, ils sont visuellement très beaux. Mais je vais quand même reprocher à Drifters quelque chose : les personnages secondaires sont parfois trop similaires, trop banales par rapport au reste des personnages, même si c’est le cas de la plupart des mangas/anime, ici, je trouve ça gênant. Un autre reproche serait que le chara-design ressemble parfois trop à du hentai(ET LES CONNAISSEURS ON EST LÀ ?!)*renvoie par la fenêtre* Enfin, pas étonnant étant donné que l’auteur vient de ce style-là.

L’action :

Le studio qui s’occupe de l’animation n’est autre que…* regarde sur la page AnimeList…* Hoods Drifters Studio ?! *recherche frénétiquement*Watamote

Ah non pardon, c’est Hoods Entertainment si on en croit Wiki, c’est le même studio que pour d’autre anime comme… A Good Librarian Like a Good Shepherd… BlazBlue Alter Memory…ça je connais !(*Frappe KikkawaKun avec sa basse*) AIE, pourquoi ?!

(Tu fais patienter tout le monde pour rien là, abruti !).

Pardon, mais je connaissais pas le studio, rho !

Bon, alors c’est pas un studio d’animation connu, mais leur travail est plutôt bon, voir très bon. Les scènes d’action sont prenantes, lisibles mais pas lentes pour autant.

Katana Drifters OUAIS OUAIS IL TOURNE

Par contre, ici pas de choix d’animation wtf ou quoi que ce soit d’autre, on reste sur les valeurs sûres, plans fixes, des gros plans, des coupures entre certaines actions… pas gênant.

Opening et Ending par WeebKun :

AH C’EST MA PARTIE CA OUAIS OUAIS OUAIS !

L’opening c’est Gospel On The Throttle » par Minutes Til Midnight ! Et il est super entraînant ! De plus il donne tout ce qu’il faut comme information, sans spoiler l’histoire !

Les endings sont aussi très bons, graphiquement et musicalement :

« Vermillion » par Maon Kurosaki

et pour le dernier épisode :

« Rurou no Zakuro » by Yasushi Ishii(Ici pas de lien, seule une version Nightcore est disponible sur YouTube).

La conclusion :

Pour moi, Drifters est une des bonnes surprises des dernières sorties, et j’attends avec impatience la saison 2. Il y a vraiment beaucoup de bien dans cet anime, même si il y a des défauts comme le rapprochement avec le style de chara-design du hentai

Must watch ? Presque

Détrône-t-il mes animes préférés ? Non, mais il se place parmi eux !

8/10

J’espère que cette première critique vous a plu ! Bien entendu, garder à l’esprit que mon avis est subjectif, aussi bien sur l’histoire que sur les questions de l’animation !

N’hésitez pas à me dire ce que VOUS vous avez penser de l’anime, et même de ma critique ! Je suis ouvert à tout commentaire la concernant !

Sur ce, à plus tard, et ne zappé pas les openings, c’est important. Keur sur vos kigurumi.

Source : https://myanimelist.net/  et https://wikipedia.net/