Ah, les définitions, les mots compliqués, tout ça tout ça… pas très sympa n’est ce pas ? Aujourd’hui, je fais cet article pour justement éclaircir certains termes que j’utiliserais plus tard dans certains articles. Vous inquiétez pas ! Je ne suis pas un expert, et donc, je reste quand même dans un lexique néophyte, mais certaines choses ne sont pas souvent vues, alors, autant faire un petit lexique de tout ça non ?

Character-Design :

Celui-ci reviendra souvent, c’est les caractéristiques des vêtements, du physique ainsi que le caractère du personnage, bref, le profil de ce dernier ! Par exemple, si je dis que le chara-Design de Matoi Ryuko est très bien réussi (et oh que oui qu’il est super), je dis que son caractère, sa façon d’être dessiné, son physique, ses vêtements sont cools. Une planche de chara-Design pourra ressembler à ça :

chara-design soul evans soul eater

Storyboard :

Celui-ci ne sera pas souvent dans mes critiques, pour une raison simple, de lui découle toute l’action !  D’après le scénario, le storyboard a pour but de montrer à quoi ressembleront les différents plans d’une scène, d’un épisode. Il est fixe, et la plupart du temps il n’est pas très détaillé (car il sert simplement à posé les bases du plan), de plus sur le côté est contenu plusieurs informations concernant le reste de la production.

Voici deux exemples tirés d’un artbook du studio Trigger pour l’anime Kill La Kill réalisé par Hiroyuki Imaishi :

storyboard kill la kill trigger artbook

On pourrait tous le faire pas vrai ? La simplicité la plus totale.

storyboard kill la kill

Plus détaillé n’est ce pas ?

Avant de faire cet article, je n’avais jamais regardé de storyboard sur Kill La Kill, et ma connaissance des storyboards s’arrêtait à quelques-uns fait pendant mes études, et ça m’a étonné de voir la simplicité du premier, la source ? C’est ici que ça se passe

Animateur clé : 

Son but, c’est de créer les images clés, afin d’avoir le mouvement de base du personnage, il crée donc quelques dessins, qui seront ensuite assemblés pour créer l’animation, à la fin, ça donne ça :

Yoko

Image clé tirée du clip  « S.t.a.r.S », Image clé trouvée sur Artbooksnat

Personnellement, je trouve ça juste trop beau, amusez-vous à regarder le résultat final et l’animation clé, vous allez voir, c’est intéressant !

Intervalliste :

Peut-être qu’en regardant l’image au-dessus, vous avez remarqué qu’elle est saccadée ?

C’est normal ! En effet il n’y a pas le travail de l’intervalliste ! Vous l’aurez deviné, son but est de dessiner toutes les images entre les images clés, pour donner une réelle fluidité au mouvement du personnage.

3D/CGI (Image généré par ordinateur) :

Quelque chose avec lequel je suis très fâché pour quelques animes.

La CGI est la modélisation 3D, insérée dans les environnements 2D, afin d’animer certains objets, etc de manière plus réaliste, ou alors parce que l’animation de ces derniers serait trop longues/compliquées/chères à réaliser. On en trouve souvent, comme par exemple dans Initial-D pour l’animation des voitures, Soul Eater pour l’animation de Shibusen lors de plans larges, Black Rock Shooter…

Bien, nous allons passer à quelques notions qui vont au-delà de l’animation, et qui sont aussi utilisées dans d’autres domaines : Films, séries, court-métrages…

Les différents plans :

Gros plan :

Le gros plan est comme son nom l’indique… un gros plan, dans le cas d’un personnage, un gros plan pourra être fait sur son visage. Il existe aussi le très gros plan, qui consiste ici à filmer qu’une seule partie du visage ou autres, par exemple, un très gros plan sur les yeux !

Plan rapproché :

Le plan rapproché est très utilisé dans les anime, avec celui-ci, on ne voit à l’écran qu’une partie du corps du personnage et sa tête.

Plan américain :

Le plan américain reprend le plan rapproché, mais en s’éloignant pour laisser apparaître une partie des jambes du personnage ainsi que le décor.

Plan moyen :

Le plan moyen consiste à faire apparaître à l’écran tout le personnage, et derrière lui une partie du décor. Il y aussi le plan de demi-ensemble, où le décor sera plus présent que dans un plan moyen.

Plan d’ensemble :

Le plan d’ensemble consiste à montrer tout un décor, tout un lieu à l’écran, et si personnage il y a, il sera tout petit petit petit (:3) !

Plongée :

Ne sautez pas dans votre baignoire/douche/par la fenêtre, la plongée, c’est lorsque le personnage (ou objet ! gardez à l’esprit que le personnage n’est qu’un exemple, ça peut être une casserole si je veux !) est filmé (ou dessiné !) du dessus, on le perçoit donc comme si nous étions au-dessus de lui (ou plus grand) !

Contre-plongée :

La contre-plongée consiste à faire l’inverse de la plongée, on va filmer par le bas, et donc, nous serons en dessous (ou plus petit en tout cas) que le personnage !
Rukia Bleach gif giphy

Ah, voilà qui est fait, je pense que j’ai fait le tour ! Si vous pensez que certains termes manquent, n’hésitez pas à m’en faire part ! J’espère en tout cas que cet article pourra vous aider ! Sur ce, je vous dis à tous à la prochaine pour un autre article, continuer de regarder des animes, et surtout, ne zappez pas les openings !