Bonjour cher amis fan de mangas et anime ! Aujourd’hui, il est l’heure pour moi de faire ma première critique de manga ! Aujourd’hui on parle d’Enen no Shouboutai ou en anglais : Fire Force, le nouveau manga d’Atsushi Ohkubo, l’auteur de Soul Eater, qui a débuté au Japon en 2015, et qui sors le 19 Mai 2017 en France aux éditions Kana !

Enen No Shouboutai

La petite référence à Soul Eater en bas à gauche et à droite, hehe

Ah, Soul Eater, un de mes premiers mangas et anime, je suis un grand fan, artbook, tome collector, il me manque juste des figurines et une dédicace !

Lorsque j’ai appris la sortie d’Enen No Shouboutai, j’étais hypé à mort, les yeux pleins d’espoir d’avoir la même sensation qu’avec Soul Eater.

Verdict ? On va voir ça tout de suite, et je vais faire de mon mieux pour rester objectif, que ce soit pour les aspects positifs et négatifs qu’il peut y avoir !

Synopsis :

L’humanité est terrifiée par le phénomène de combustion humaine qui rend la victime enflammée hors de contrôle.

Des brigades spéciales Fire Force, dont les membres possèdent des aptitudes hors du commun, ont donc été mises en place avec pour mission de trouver la cause de ce mystérieux phénomène.

Nous suivons le quotidien de Shinra, nouvelle recrue surnommée le Démon, qui rêve de devenir un héros. Mais le chemin sera long et il devra, avec ses camarades, apprendre à affronter quotidiennement des torches humaines  et les complots qui entourent ce mal.

Genre : Action, comédie

Pour les critiques de manga, je pense faire en trois étapes :

-L’histoire(scénario, déroulement, sans spoilers)

-Le chara-Design

-Le dessin

 

Histoire :

On est sur une histoire plutôt classique, un personnage principal qui intègre une équipe, il découvre le vrai combat, il y a une menace…

Le début ressemble beaucoup à Soul Eater, dans la façon dont l’action se déroule. C’est agréable à lire, même si je trouve que le début va un peu trop vite et il n’y a pas assez de temps donné à l’explication de l’histoire.

Par contre, j’aime beaucoup l’idée générale, des pompiers qui se battent avec le feu, contre des combustions spontanées, je ne suis pas encore à la fin des chapitres sortis, mais pour l’instant je ne suis pas déçue !

Toutefois, sur les chapitres que j’ai lus, ça reste un shonen très classique, pas de grosse originalités sur l’histoire.

 

Character-Design :

SOUL EATER / 20
Soul Eater
Enen No Shouboutai

Même auteur, et ça se voit clairement

Alors, certes, ce n’est pas flagrant, encore heureux, mais on reconnaît son trait, surtout sur les personnages féminins et les illustrations couleurs. Pour un autre auteur avec un style plus lambda, ça m’aurait gêné, mais ici, ce n’est pas choquant, je note quand même, si vous aimez les dessins de Soul Eater, eh bien vous aimerez ceux de Enen No Shouboutai.

Pour l’instant, je n’ai pas encore réussi à avoir un réel attachement aux personnages principaux, je trouve que leur présentation est trop rapide et que l’on rentre dans le vif du sujet beaucoup trop rapidement, ce qui laisse peu de place à la description des personnages. Toutefois on connaît leurs traits de caractère principaux, qui eux, sont vraiment classiques de ce que A.Okhubo a déjà pu faire. Ce n’est pas pour autant que je pense que les personnages seront mal présentés plus tard.

Dans Soul Eater, histoire et mécanique obligent, les personnages principaux sont présentés par duo dans le tome 1, ça a le défaut de faire très “préquel” mais l’avantage de pouvoir laisser place à l’histoire ensuite. Ici justement, les deux sont ensemble et on voit très bien que ce qui est le plus important, est l’histoire principale, notamment à cause de personnages plutôt classiques dans leur façon de penser.

Enen No Shouboutai

Le personnage principal est très réussi, surtout sur sa manière d’être

Le personnage principal est pas mal du tout, avec une mimique (que je vous laisse découvrir) qui marche bien et donne un petit peu d’originalité bien pensée.

En ce qui concerne le chara-design graphique, on reconnaît beaucoup le trait de l’auteur, des yeux ronds mais qui donne un air sérieux, des visages ronds ou très droits, ainsi que des habits très stylisés, avec quelques références à la religion comme il y en avait dans Soul Eater. J’y ai trouvé un petit côté Steampunk sur certains uniformes aussi, mais ça reste très succinct.

En gros, des personnages très beaux graphiquement, mais des personnalités un peu trop classiques.

Le dessin :

 

 

Chapitre 1 d'Enen No Shouboutai

Un univers moderne, mais avec un style ancien bien ficelés, avec encore quelques références.

Le dessin d’Enen No Shouboutai hérite de l’expérience que Atsushi Ookhubo a gagnée en dessinant Soul Eater, c’est fin, précis et fluide.

Les décors sont détaillés et imprégnés d’un univers steampunk sans tomber dans l’excès(je ne suis pas totalement fan du steampunk trop exagéré).

Enen No Shouboutai église section 8

Détaillé, mais sans rentrer dans l’excès

Toutefois, et comme dans Soul Eater, le ciel et les éléments moins importants sont presque absents, je pense que c’est dû à la vitesse de publication ou par facilité plus qu’un choix artistique.

Les scènes de dialogues sont classiques, mais avec une découpe claire.

Les scènes d’action, majoritaires, sont fluides, bien pensées et surtout, on ressent la puissance des coups, presque autant que dans Soul Eater, à voir par la suite pour les combats plus “serious business”.

action Enen No Shouboutai

Conclusion :

Alors, que peut-on dire de Fire Force ?

On peut dire que c’est pas mal du tout, personnellement, je pense que ce sera un shonen agréable à suivre, avec des personnages classiques mais une action omniprésente et bien orchestrée. Il y a une dose d’originalité dans la combustion spontanée, et il y a une part de l’univers très Tim burtonien de Soul Eater, même si heureusement, l’auteur n’a pas repris toutes les mimiques et a su passer à autre chose. Maintenant à voir par la suite, mais Enen No Shouboutai s’annonce pour moi comme un bon shonen à suivre sans forcément se prendre la tête.

Vous avez aimer Soul Eater ? Alors vous aimerez sûrement Fire Force.

Rentre-t-il dans mes mangas favoris ? J’attends de voir la suite avant de me prononcer.

Remplace-t-il Soul Eater pour moi ? Non, mais il arrive à me faire retrouver certaines sensations que j’ai eues en le lisant.

Vais-je l’acheter à sa sortie ? Sûrement.

Voilà, c’est la fin de cette petite critique, je m’excuse pour le retard, mais les études passent avant tout ! N’hésitez pas à partager cette critique, à me dire ce que vous avez pensé d’Enen No Shouboutai, et à plus pour de prochaines reviews !

Aussi n’hésitez pas à me dire ce que vous penser de la découpe de l’article !

Source : MyAnimeList.net , MangaReader